castor


castor

castor [ kastɔr ] n. m.
• 1135; mot lat., gr. kastôr
1Mammifère végétarien des rivières et des lacs (rongeurs), à pattes palmées et à large queue plate. Une colonie de castors. Barrage, hutte de castors.
2Fourrure de cet animal. Manteau de castor. Castor du Canada : fourrure de rat musqué.
3Fig. (au plur.) Personnes associées pour construire leurs logements.

castor nom masculin (latin castor, du grec kastôr) Gros rongeur (il atteint 25 kg) caractérisé par ses pattes palmées, sa queue aplatie et sans poils, sa belle fourrure, ses glandes génitales dont on extrait le castoréum. Fourrure du castor. Petite roulette orientable, que l'on place sous des charges pour les déplacer. ● castor adjectif invariable Se dit d'une nuance beige de cuir ou de peau.

castor
n. m.
d1./d Rongeur aquatique de grande taille (90 cm queue comprise, 30 kg), à la fourrure serrée, brune, fort recherchée, aux pattes postérieures palmées, à la large queue écailleuse. Le castor est l'emblème du Canada.
d2./d Fourrure de cet animal.
|| (Québec) Anc. Chapeau de castor, tuyau de castor: haut-de-forme en fourrure de castor ou en soie.
d3./d (Québec) Vieilli (Emploi critiqué.) Huile de castor: huile de ricin.
d4./d Plur. Les Castors: nom pris par des associations dont les membres travaillent en commun à l'édification de leurs habitations.

⇒CASTOR, subst. masc.
A.— Mammifère quadrupède, rongeur, amphibie, originaire du Canada et du nord de l'Asie, vivant au bord des eaux du nord de l'Europe et de l'Amérique, remarquable par l'industrie avec laquelle il construit huttes et barrages, et très recherché, principalement pour sa fourrure soyeuse. Famille de castors; le castor des marais (CRÈVECŒUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 3, 1801, p. 121); pelisse de castor (G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 14) :
1. Le grand ingénieur des lacs, le castor qui prévoit la crue des eaux, se fait plusieurs étages où il montera à volonté : ...
MICHELET, L'Oiseau, 1856, p. 209.
[P. anal. avec l'activité de construction des castors] Néol., au plur. Association de ceux qui construisent leur maison en commun, sans l'aide d'entrepreneurs ni d'ouvriers salariés.
Rem. Attesté ds Lar. Lang. fr. et ds GILB. 1971.
Arg. de la mar., vieilli. Mousse.
Rem. Attesté ds GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, ROB., Lar. Lang. fr.
B.— PEAUSS. Le poil, la fourrure du castor. Manteau de castor (CHATEAUBRIAND, Génie du Christianisme, t. 2, 1803, p. 197), souliers de castor (FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, t. 2, 1880, p. 188), toque de castor (MORAND, New York, 1930, p. 122) :
2. SOPHIE. —
Sont-ce des gants ordinaires, des gants de castor ou des gants de peau de daim que monsieur désire?
M. DUCASTEL, montrant ses gants. —
Ce sont des gants comme ceux-ci.
SOPHIE. —
Des gants de société; fort bien.
LECLERCQ, Le Mariage manqué, 1835, 3, p. 66.
P. méton. Chapeau d'homme en poil de castor. Coiffé d'un manifique castor blanc à longs poils (ERCKMANN-CHATRIAN, L'Ami Fritz, 1864, p. 171).
♦ [En constr. d'appos., employé adjectivement pour évoquer la couleur] Les verts olive et bouteille, (...) viennent rompre, (...) la douceur de ce ton castor unanimement choisi (Le Figaro, 31 juill. 1952, p. 7, col. 4).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le subst. fém. dér. castorette. Peau de lapin qui imite la fourrure du castor (cf. R. THÉVENIN, Les Fourrures, p. 123 (Q.S. n° 384) ds ROB. Suppl. 1970). b) Le subst. masc. composé demi-castor. Chapeau de feutre en poil de castor mélangé à d'autres poils ou à de la laine. P. méton. Femme, personne demi-mondaine, de moralité douteuse. La duchesse de Guermantes, malgré son nom, devait être quelque demi-castor qui n'avait jamais été tout à fait du gratin (PROUST, Le Temps retrouvé, 1922, p. 993).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1121-35 « genre de mammifère rongeur aquatique » (PH. DE THAON, Bestiaire, 1135 ds BARB. Misc. 13, n° 32); 2. a) 1500 chapel de castor « chapeau de poil de castor » (J. CHARTIER, Chron. de Charles VII, c. 209, ibid.); b) 1628 chapeau de demy-castor (B. Hannet ds H. ROY, La Vie, la mode et le costume au XVIIe s., Paris, Champion, 1924, p. 371); c) 1632 castor « chapeau de castor » (CORNEILLE, Galerie du Palais, 195 ds IGLF); d) [1695, Regnard d'apr. ESN..] 1732 (Trév. : Demi-castor, dans le langage des Libertins, est une femme ou une fille dont la conduite est déréglée, quoiqu'elle ne se prostitue pas à tout le monde) [1628 d'apr. FEW, t. 1, p. 474b est erroné]. Empr. au lat. class. castor lui-même empr. au gr. pour désigner cet animal, parallèlement à fiber; en fr. castor a supplanté bièvre. Fréq. abs. littér. :244. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 747, b) 357; XXe s. : a) 148, b) 119.
DÉR. Castorine, subst. fém., vx, habill. Étoffe fine, en poils de castor mêlés à de la laine, servant à la confection de vêtements chauds pour l'hiver. Habit, houppelande de castorine. Tu te mettras en grosse redingote de castorine, tu auras l'air d'être un propriétaire aisé du quartier (BALZAC, La Cousine Bette, 1846, p. 324). P. méton. Vêtement en castorine. Chaudement cuirassé dans une castorine (A-M. Barthélemy ds Némésis, 1831-32 d'apr. GUÉRIN 1892). []. Ds Ac. 1835-1878. 1re attest. 1802 (CATINEAU-LAROCHE, Nouv. dict. de poche de la lang. fr., Paris, P. Catineau); de castor, suff. -ine. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. — ARBELLOT (S.). De Bonne soupe et de beau lang. : castors et demi-castors. Vie Lang. 1962, pp. 552-553. — BERNELLE (A.). Béber le Castor. Vie Lang. 1954, pp. 23-25. — DARM. 1877, p. 112 (s.v. castorine). — DUCH. 1967, § 42.5. — SINDOUX (R.). Pour servir à l'hist. des noms du castor ds la Romania. R. Ling. rom. 1957, t. 21, pp. 231-248.

castor [kastɔʀ] n. m.
ÉTYM. V. 1130; lat. castor, grec kastôr; a supplanté l'anc. franç. bièvre.
1 Mammifère rongeur (Castoridés), amphibie, au corps massif, à tête large et museau court, pourvu d'une large queue plate, velue près du corps, écailleuse ensuite. || Les quatre pattes du castor sont armées d'ongles puissants; les pattes postérieures sont palmées. || Les castors sont végétariens, bons nageurs. || En Norvège, en Mongolie, en Amérique, les castors forment des colonies et bâtissent dans l'eau des digues, des huttes dont les parois sont faites de branches entrelacées, liées par un mortier de boue. || Les castors de France vivent par couples dans des terriers. || Fourrure de castor. || Excrétion du castor. Castoréum.
1 Que ces castors ne soient qu'un corps vide d'esprit,
Jamais on ne pourra m'obliger à le croire.
La Fontaine, Fables, Disc. à Mme de la Sablière.
1.1 Le grand ingénieur des lacs, le castor qui prévoit la crue des eaux, se fait plusieurs étages où il montera à volonté (…)
Michelet, l'Oiseau, LVII, p. 209.
tableau Noms de mammifères.
2 Fourrure du castor. || Manteau de castor. || Chaussons de castor. → Polaire, cit. 2. — Fourrure (de mammifère, voisin du castor). || Castor du Chili : fourrure du coypou. || Castor du Canada : fourrure du rat musqué. aussi Castorette.
3 Anciennt. Chapeau d'homme, en feutre fait de poils de castor.
2 Voyez, je vous ferai meilleur marché qu'un autre,
Des gants, des baudriers, des rubans, des castors.
Corneille, la Galerie du palais, I, 7.
4 (1695). Argot, vx. Demi-mondaine, de moralité douteuse (dans la série castor fin, castor et demi-castor; 2. Demi-castor).
5 Mar. (vx, fam.). Mousse, novice.
6 (1950; au plur.). Fig. Personnes associées pour construire leurs logements, sans faire appel à des entrepreneurs ni à des ouvriers salariés. || Le mouvement des castors.
DÉR. Castorette, castoréum, castorine.
COMP. 1. Demi-castor, 2. demi-castor.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Castor — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Castor (desambiguación). ? Castores …   Wikipedia Español

  • Castor — may refer to:Historical people* Julius Caesar Drusus, son of the Emperor Tiberius, nicknamed Castor * Castor of Rhodes, a Greek grammarian and rhetorician * Saint Castor, name of several Christian saints, such as Castor of Apt * A family… …   Wikipedia

  • castor — 1. (ka stor) s. m. 1°   Quadrupède mammifère de l ordre des rongeurs, qui habite dans les lieux aquatiques, au nord de l ancien et du nouveau continent. Le castor d Europe se terre. Au Canada les castors construisent des digues et des habitations …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Castor — steht für: Castor (Kerntechnik), Spezialbehälter zur Lagerung und zum Transport hochradioaktiver Stoffe Castor (Stern), zweithellster Stern im Sternbild Zwillinge eine Tiergattung, siehe Biber Castor (Berg), Gipfel in den Walliser Alpen Castor… …   Deutsch Wikipedia

  • castor — CÁSTOR, (1) castori, s.m., (2) s.n. 1. s.m. Mamifer rozător semiacvatic, lung de circa 85 cm, cu labele din spate palmate şi cu coada lăţită, care trăieşte în colonii, clădindu şi cu măiestrie cuibul pe malul apelor; biber (Castor canadensis). 2 …   Dicționar Român

  • castor — CASTOR. s. m. Animal amphibie, qui habite ordinairement dans les lieux aquatiques, et qui se trouve dans la Nouvelle France. Les Voyageurs disent que les castors ont fait plusieurs chaussées dans le Canada. Poil de castor. Peau de castor. Chapeau …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • castor — CASTOR. s. m. Espece d animal amphibie, qui habite ordinairement dans les lieux aquatiques, & qui se trouve dans la nouvelle France. Poil de castor. peau de castor. chapeau de castor. drap de castor. Il signifie aussi, Le chapeau mesme qui se… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Castor 4B — ist die Bezeichnung einer amerikanischen Höhenforschungsrakete. Die Castor 4B hat eine Länge von 9,20 m, einen Durchmesser von 1,02 m und liefert einen Schub von 450 kN mit einer Dauer von 63 Sekunden. Die Rakete basiert auf dem gleichnamigen… …   Deutsch Wikipedia

  • Castor A — Saltar a navegación, búsqueda Cohete sonda Castor El Castor A fue un cohete sonda argentino fabricado en 1969. Se trató de un vehículo de dos etapas consistente en 4 cohetes Canopus II más un Canopus II. Fue manufacturado por IIAE. Efectuó seis… …   Wikipedia Español

  • Cástor — Saltar a navegación, búsqueda Cástor puede hacer referencia a: Cástor, el hermano inmortal de los Dioscuros de la mitología griega. Cástor (α Geminorum), un sistema estelar en la constelación de Géminis. Obtenido de C%C3%A1stor Categorías:… …   Wikipedia Español